#16- Mise en page d’un voyage au bout de ma rue

affiche geste de base pour pratique du carnet de voyage

Carnet d’un voyage au bout de ma rue

Bonjour petit cro’coeur,

La semaine dernière Henriette a lancé : je suis du Lot et vous? Quelle bonne idée, pour mon tuto de cette semaine. Vous avez répondu par quelques mots ou parfois une photo pour nous dire  de quelle région  vous êtes mais maintenant si on le faisait en une jolie page.

Bon d’accord j’ai pris de l’avance sur vous, puisque j’ai consacré 20 planches dans  un carnet  à ma ville :  Nancy.

couverture de pochette du carnet « Nancy le nez au vent »

J’ai retravaillé ce carnet informatiquement pour pouvoir l’éditer. C’est une technique que j’utilise souvent car elle me permet de pouvoir insérer des photos ou documents que je recadre au format qui me convient , jouer avec des incrustations d’objets détourés pour donner plus de relief à mes pages. Et pouvoir corriger mes fautes d’orthographe…ouais je sais je suis nulle mais on ne peut pas être bonne partout. Mais bien évidement cela ne change en rien le principe de  mise en page, ni celui de faire mes croquis à l’aquarelle  qui sont la base de mes carnet.

Vous pouvez découvrir en diaporama animé l’ensemble de ce carnet sur mon site avec quelques autres carnets onglet  » Mes carnets de voyages » Mais n’oubliez pas de revenir….

Bon maintenant que vous avez vu l’ensemble on va revenir sur cette mise en page. Lorsque je vais visiter une région ou une ville la première chose que je fais est de rendre visite à l’office du tourisme où je trouve des mines de documents avec de superbes photos,  des explications sur les différents points forts du lieux, l’architecture, la gastronomie etc…J’ai donc toujours dans mon carnet ou mon classeur une pochette dans laquelle je mets mon stock permanent de trucs que j’aime bien qui peuvent me servir dans une mise en page, même si de prime abord cela n’a aucun lien avec mon sujet.

Nous allons donc étudier cette page.

page de carnet : Rue Pasteur extrait de "Nancy le nez au vent"
page de carnet : Rue Pasteur extrait de « Nancy le nez au vent »

Il faut vous dire que Nancy est le berceau d’un mouvement artistique celui de l’Art Nouveau et plus particulièrement de l’Ecole de Nancy. Architectes, verriers, ébénistes, ferronniers, céramistes, autant d’artistes qui avaient pour inspiration la nature. La ville est parsemée de nombreuses maisons individuelles de style école de Nancy ou les façades ne sont que courbes et volutes, fleurs et fruits sur des arcades aux lignes douces et sinueuses. Mais si vous y prêtez attention un nombre impressionnant d’immeubles comporte un élément plus ou moins discret issue de ces maîtres d’art.

Me voici donc pour cette page dans la rue Pasteur.  La particularité de cette rue est  :  en son centre une jolie façade de maison avec un pignon en tourelle, quelques bas reliefs de balcons ou arches de fenêtres sculptées,  et ce que je n’ai vu que dans cette rue une très jolie collection de poignées qui ornent les portes des maisons.

Comme je souhaite que ce carnet puisse servir de guide à son lecteur j’ai choisi sur toutes les pages de mettre un petit morceau du plan de la ville pour aider à se situer. Mon but sur cette page est en plus de l’attrait de cette jolie façade  attirer le regard sur les poignées de portes. Pour montrer qu’il y en a beaucoup j’indique par des points rouges les numéros des maisons sur lesquelles se trouvent les poignées.

détail de la page - plan

Chose faite je viens mettre à l’aquarelle la façade de la belle maison  qui est mitoyenne des 2 côtes. Son intérêt réside essentiellement dans son pignon central façon tourelle.  Elle va donc traverser de haut en bas ma page pour donner une dynamique.

Aquarelle du pignon de la façade de la maison style école de Nancy

Je laisse mourir de chaque côté mes couleurs en coups de pinceau irréguliers pour accentuer la partie de détails.  Comme il est très difficile de dessiner ou peindre les sculptures des bas reliefs et arches de pierres je prends le parti d’ajouter des images que j’ai prises ici où là.

 Comme j’ai une photo d’une arche de gauche, une d’arche droite , je fais attention à les positionner comme elles sont placées dans la réalité à savoir concentrées pour encadrer une fenêtre et non éclatées comme un jet d’eau. Comme les couleurs claires dominent je les placent vers le haut de ma page.

Astuce : Pour cette page j’ai envie de montrer que les les jolies poignées de portes tout comme les bas reliefs se trouvent tout au long de la rue. Raison pour laquelle je n’ai pas disposé mes images de poignées et de bas relief en 2 paquets de photos à droite et gauche de mon aquarelle mais en ligne au dessus et au dessous de celle-ci comme les 2 trottoirs de la rue.

Certaines photos sont prisent de face d’autres de côté, donc là encore je fais attention à l’ordre dans lequel je dispose mes photos. La première regarde vers la droite ,  la dernière vers la gauche pour fermer la marche.

série de poignées de portes décoratives , rue pasteur à Nancy

En cherchant un peu sur le net j’ai découvert  une superbe poignée qui ornait la maison  d’ Eugène Vallin   ébéniste sculpteur de l’Ecole de Nancy qui associé avec l’architecte Georges Biet réalisèrent quelques unes des plus belles maisons de ce mouvement. Cette illustration étant traité en gravure je l’intègre directement à mon dessin .

mise ne page de tous les éléments sur la page

Pour moi un carnet de voyage se doit de comporter du texte, je viens donc l’ajouter entre mon illustration et mes bas reliefs .  Pour finaliser cette page je souhaite combler l’espace à droite de ma tour, mais sans alourdir ma page. J’ajoute donc un coque de physalide qui est à la fois en thème avec les sujets de prédilection des artistes de l’Ecole de Nancy, mais également de la couleur de la façade de mon aquarelle et d’une texture très légère. Donc je l’applique à la manière  d’une plante d’herbier. Le petit détail qui change tout.

 

Défi de la semaine :

Faites moi une page pour me faire découvrir une rue de votre ville, de votre village.  Avec une façade de maison en croquis, technique de votre choix, aquarelle, gribouillis de crayon, feutres, crayons de couleurs, ce que vous voulez. des photos que vous aurez prisent ou découpées dans les docs touristiques de votre région, et un petit coin de carte pour nous dire dans quelle ville nous sommes.

Pour mes cro’coeurs débutants vous pouvez faire une photo pour vous aider à bien voir les lignes de perspective de la maison ou du paysage que vous souhaitez représenter. Et si vous peinez vraiment je vous autorise à utiliser du papier calque pour en reprendre les lignes  et  vous en servir pour faire votre dessin.

Le but est de vous faire plaisir, que vous soyez fier du résultat de votre page et non pas vous sentir en échec par un dessin trop complexe pour votre niveau.

Alors oui, oui et oui j’autorise le crayon de papier et la gomme mais à condition de mettre le bon trait en place avant de vouloir effacer le mauvais ( vous verrez que  ces mauvais traits vont non seulement vous aidez à positionner les bons mais aussi ils peuvent donner de la vie à votre dessin et finalement vous les laisserez)

Non, non et non  je ne vous oblige pas à dessiner dehors si vous ne vous sentez pas à l’aise pour le faire, par crainte que l’on vous regarde ou parce qu’il fait froid, ou parce que vous aimez votre confort.  Vous pouvez travailler à partir du réel, depuis votre fenêtre, de la table du café du coin, ou à partir de photo ; ON S’EN FOUT

Et si vous vivez à la campagne, à la mer, ou à la montagne faites nous rêver avec de jolis paysages où vous tenterez d’appliquer quelques principes de cette mise en page.

Alors faites moi voyager, faites moi découvrir comme notre France est belle, où que l’on vive il y a quelque chose qui nous fait vibrer faites le nous découvrir.

 

Une réflexion au sujet de « #16- Mise en page d’un voyage au bout de ma rue »

  1. Merci Laurence pour cette explication très pédagogique de mise en place des éléments composant une page de carnet

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.