pas à pas composition d’une page de carnet de voyage

Bonjour petit cro’coeur,

Je ne sais pas vous, mais moi je trouve qu’il commence a y avoir dans l’air un sentiment de vacances. Cette semaine alors que le soleil était au plus chaud j’en ai profité pour faire une petite  promenade au plan d’eau de Meissin. J’aime beaucoup ce endroit non pas pour la qualité exceptionnelle de ses activités nautiques mais pour son authenticité.

Nous sommes ici au cœur de la Lorraine sidérurgique avec les mines de fers, la ville en rues bordées de maisons d’ouvriers ne respire pas la richesse. Sur le bords de l’étang de pêche ce sont installées quantité de maisonnettes faites avec amour de briques et de broc, de vieilles caravanes, ou de préfabriqués, de chalets de planches, ou de cabanes à jardins.

 

 

 

 

 

Décorées à l’image de leurs propriétaires elles sont tantôt délicatement fleuries et décorées avec soin, ou en capharnaüm , parfois auberge espagnole et souvent à rivaliser dans le kitch. Mais ce qu’elles ont toutes en commun ces maisonnettes c’est qu’elles respirent toutes les valeurs simples de l’amitié, du partage, et de la convivialité. Que viennent quelques jours de beau temps et ce sont les odeurs de barbecue, de pastis. On entend éclater de rire les enfants, tinter les verres de l’apéro. Pendant que les femmes discutent à l’ombre des arbres, les messieurs racontent leurs fantasques plus belles pêches.

Je vais donc dans ce tutoriel vous présenter en pas à pas la construction de cette page dans laquelle j’ai voulu vous exprimer toute cette belle ambiance.

Etape 1: Je plonge dans mon classeur à merveilles, dans lequel je collecte par thème toutes les images que je trouve

dans les magazines, les pubs, les programmes télé, catalogue de tourisme, etc. Toutes les images et mots qui me plaisent sans savoir sur le moment ce à quoi cela va me servir. J’y cherches quelques mots et images qui m’évoque ce lieu.

Etape 2 : je viens les disposer de manière harmonieuse

dans l’angle en bas à gauche de ma feuille pour que cela puisse me servir d’illustration, je mets les images aux couleurs les plus neutres en haut pour que je puisse si je le souhaite peindre dessus et m’en servir comme fond.

Je vais construire ma page sur la diagonale, aussi je vais dès à présent mettre dans l’angle opposé un élément graphique. Un morceau d’enveloppe avec un  joli timbre d’arbre  que je viens compléter avec quelques autres timbres de la même série. Me voici d’un côté au cœur de la nature et dans l’autre avec ambiance de terrasse agréable.

Etape 3 : Je plante mon décor, le sujet principal, ma maisonnette

Mon choix se porte sur cette maison que je peux facilement voir depuis l’angle du chemin et qui a l’avantage de me permettre de m’installer confortablement à l’ombre d’un arbre à côté d’un gros bouquet d’iris, quasi les pieds dans l’eau.

Le barbecue, la terrasse ombragée, les bleus des planches entrent en raisonnance avec le bleu de la photo du salon de jardin et du texte à ces côtés.  La dynamique de ma page est donnée par cette diagonale qui fini par les timbres.

 Etape 4 :  L’ambiance de la maisonnette est rendue, par sa représentation à l’aquarelle mais aussi par les images que j’ai sélectionnées. Mais tout cela ne nous dit pas que nous sommes au bord d’un étang.

Je dessine donc en gros plan un des iris que j’ai à mes pieds qui à cette saison papillonnent tout autour du plan d’eau. Là encore il a écho avec le jaune du timbre à droite. En liaison je fais  un léger ciel bleu.

 

Et ajoute en vignette une aquarelle de la base nautique qui me fait face.

Dernière étape : travail aux pochoirs

Quelques mots écrits au pochoir me permettront de donner une séparation entre ma vignette et la maisonnette. Je trace partiellement les lettres du mot détente comme si il se trouve caché par les arbres pour asseoir ma page j’ajoute les mots « entre amis », je profite d’une coulure pour placer mon « i » et positionne autour les autres lettres.

Au feutre bleu clair je trace dans le ciel le pochoir de boussole qui guide les marins  et qui joue à la fois le jeu de cachet de la poste.

J’ajoute les mots carte postale et en vertical pour fermer ma page vers la droite en grosses lettres mais juste en contour pour ne pas alourdir  » Messein plan d’eau » pour terminer ma page et indiquer le lieu où je me trouve. Encore une démonstration qu’un carnet de voyage peut se faire n’importe où, que ce soit une voyage de 6 mois autour du monde , ou une simple promenade de quelques heures à côté de chez soi.

Défi de la semaine:
A partir de la  composition utilisée dans ce tuto et résumé dans ce schéma  à  vous maintenant d’inventer votre histoire et de me la raconter. Je ne validerai que les pages comprenant  vos 3 croquis ( illustration centrale, gros plan et vignette) quelques images judicieuses collées sur votre page ( les catalogues publicitaires regorgent de trésors) et  quelques mots pour nous décrire l’ambiance en faisant attention à soigner votre écriture autant que vos dessins car elle aussi contribue à la beauté de votre page. Tout comme le dessin l’écriture cela se travaille.

Alors tous à vos ciseaux,……….à vos marques, …………..prêt, ……….partez!

Et si vous avez envie de nous raconter tout comme moi une histoire . Faites-vous plaisir et surtout faites nous plaisir aussi en partageant vos pages groupe facebook atelier carnet de voyage (cliquer sur le lien) que j’ai crée spécialement pour partager ensemble nos pages et astuces.

Et si vous souhaitez recevoir mes tutoriels dans votre boite mail inscrivez-vous à mon infolettre

 

2 réflexions au sujet de « pas à pas composition d’une page de carnet de voyage »

  1. Super idée que ce tuto ! Sais tu que j’avais commencé à décrypter la composition de ta page quand je l’ai vue sur FB ? Grande aquarelle ici, illustrations collées ici, textes là…..histoire de bien m’en inspirer un jour. Alors là, chère Laurence, un grand MERCI pour ce tuto et bravo pour ta médaille !!!!

    Répondre

    1. Comme ça je t’ai un peu mâché le travail mais c’est un très bon exercice que d’analyser une page effectivement on en comprend les subtilité et du coup on peut l’adapter à son propre travail. Et merci de ta reconnaissance.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.