#2-Gestes de base pour pratique du carnet de voyage

 

Bonjour  petit cro’coeur,

Alors comment avez -vous trouvé ce petit exercice sur les « gribouillis » et leur petite mise en page? Eh si je vous dis qu’avec ces « petits gribouillis vous allez faire votre premier paysage. Mais si on y croit.

Regardez bien cette image,

petit paysage de neige en gribouillis

Vous les reconnaissez vos « choucroutes » qui forment les sapins, vos « crottes de chien fumantes » qui suggèrent les sapins à l’horizon, vos « p’tit points » pour l’épaisseur de la neige  hachures pour les ombres. Et oui tout le monde est là!!! Pour commencer vous allez imprimer cette page et découper le petit paysage à l’arbre en un carré de 8x8cm environ. Ensuite vous allez prendre une feuille de papier A4 type papier dessin 125gr pour coller tout cela dessus

 

 

Tout d’abord vous allez longuement observer ce petit dessin, l’analyser, voir quels gestes j’ai utilisés , où, comment, pourquoi? Observez bien tous les éléments de votre paysage les uns par rapport aux autres. Voilà vous avez le secret : observer. Ne pas penser arbre, mais penser « segments » qui montent, descendent, tournent. Ne pas penser forêt en arrière plan mais masse touffue qui prend la lumière, etc.
Donc tout d’abord on positionne la ligne d’horizon, d’où partent 2 lignes souples de la rivière qui serpente.

ligne d’horizon et rivière qui serpente


Le poignet bien souple, les doigts non crispés sur votre feutre vous placez quelques « crottes de chiens fumantes » pour signifier les sapins sur l’horizon. Ne les mettez pas tous sur la même ligne cela donnera plus de vie à votre paysage.

les « crottes de chiens fumantes » pour les sapins d’arrière plan

 

En commençant du haut vous faites vos choucroutes en vas et viens en forme de 8  pour dessiner les grands sapins du 1er plan. Je vous conseil de pointer le point de départ et celui d’arriver pour mieux appréhender la taille de votre arbre. Pensez également à revenir plusieurs fois sur le centre pour foncer et donner de la densité pour traduire le tronc.

les petits 8 et gribouillis pour faire les grands sapins


A l’aide de petits points vous allez marquer l’épaisseur de la neige qui couvre les rives de notre ruisseau. Attention vous êtes en aval du paysage donc sur ces rives qui serpentent vous ne voyez pas les  parties qui se cachent dans les méandres. Donc ne pas mettre des points tout le long.

 

 

 Ajouter quelques hachures en traits légers de droite à gauche pour former les ombres des sapins qui reflètent dans l’eau.  Essayer de garder la forme de la silhouette de l’arbre dont vous faites l’ombre mais bien évidement à l’envers
Quelques hachures courtes comme des petits cils qui partent le long des berges de neige

 

 

 

 

Il ne vous reste plus qu’à ajouter à travers la rivière que lignes et traits discontinus pour donner du mouvement à l’eau. Vous pouvez même y ajouter un rocher qui dépasse avec son petit sommet enneigé. Quelques petites lignes jetées pour faire quelques touffes d’herbe qui transpercent la neige, quelques autres sur la ligne d’horizon pour les forêts au loin.

ET VOILA !!!  Vous avez réalisé votre premier petit paysage de neige.

petit paysage de neige en gribouillis

Pour ceux qui n’auraient pas tout saisi voici une petite vidéo . Toutes mes excuse j’ai filmé verticalement et je ne sais pas comment la mettre à l’horizontal mais je pense que c’est lisible aussi de la sorte.

Pour cette mise en page j’ai découpé quelques boules sur les pubs des catalogues de Noël, quelques éléments décoratifs déchirés ici où là et mon pochoir Merry Christmas, j’ai également collé le paysage qui m’a inspiré mais vous pouvez coller le petit paysage qui vous a servi de modèle,

Passons à la mise en page maintenant. J’ai placé la photo de laquelle je me suis inspirée et mon illustration finale sur une diagonale au milieu de ma page. J’ai placé en bas à gauche le texte de mon pochoir Merry Christmas mais libre à vous d’y mettre l’illustration de votre choix. Pour bien équilibrer ma page il me faut un élément fort pour équilibré l’illustration du pochoir.

Un joli titre en haut de la page d’où tombent  quelques boules découpées, ainsi que mon texte placé dans un calligramme ( Texte écrit dont les lignes sont disposées en forme de dessins) Je vous invite à écrire  à côté de votre modèle quelques lignes (prises de notes sur votre démarches, ressenti pendant la création du dessin ou simplement ce que peut vous évoquer cette page. Le but étant de montrer comment intégrer du texte dans une page). N’oublions pas que le but final et de raconter vos voyages en textes , images et illustrations…..

Dans les coins de votre page vous pouvez coller quelques morceaux d’images d’inspiration correspondantes à votre thème  pour asseoir votre page et garder le regard à l’intérieur de votre page . Vous pouvez accentuer vos cadres en y ajoutant des ombres ou multipliant les traits comme si il y avait plusieurs pages les unes sur les autres.

Votre page est désormais terminée, vous n’avez plus qu’à nous montrer le résultat sur le groupe facebook atelier carnet de voyage que j’ai crée spécialement pour partager ensemble nos pages et astuces. Sinon vous avez toujours la possibilité de me l’envoyer sur carnestdelaurence@gmail.com

 

#1-Gestes de base pour pratique du carnet de voyage

Bonjour petit cro’coeur,

Aujourd’hui nous allons travailler les différents types de traits qui peuvent être utilisés comme symboles graphiques. Très utiles dans vos croquis ils vous serviront à traduire tous types de textures. Plus vous les maîtriserez, plus ils deviendront votre signature graphique de la même manière que votre écriture vous est personnelle.

Astuce : avoir toujours avec soi un papier et un stylo avec lequel vous vous sentez bien pour dessiner tout ce qui peut passer sous vos yeux. Retranscrivez les formes, les lignes principales, les textures, la lumière, en observant bien les proportions et imbrications des lignes de contours les unes par rapport aux autres.

Exercice 1 : tracez l’un en dessous de l’autre et à main levée (sans règle) 11 rectangles de 10 cm x 2 cm. Ce travail fait appel à votre perception des proportions. Alors, avez-vous le compas dans l’œil ?

Exercice 2, rectangle n°1 : dessinez librement des boucles sans jamais lever le crayon de votre feuille. Commencer par de grandes boucles en forme de 8 et finissez par des boucles simples plus petites, de manière à remplir le rectangle.

Exercice 3, rectangle n°2 : en commençant par le bas, tracez des zigzags arrondis très rapprochés et finissez par un tracé souple et ondulé qui s’élève jusqu’au bord supérieur de votre cadre.

Exercice 4, rectangle n°3 : en partant du haut de votre rectangle gribouillez quelques boucles plus ou moins denses comme un feuillage puis descendez d’un trait vers le bas du cadre, remontez vers le haut et recommencez l’exercice sur toute la surface du cadre.

Astuce: laissez aller votre main librement sur une page. Au téléphone, en réunion, toujours avoir un papier et crayon et faire des ronds, des carrés, des rayures, des formes géométriques, de l’écriture automatique qui libère votre main et ses mouvements.

Exercice 5, rectangle n°4 : Sur toute la largeur de votre cadre tracez en une fois des grands traits parallèles qui traversent le rectangle ; comme dans l’exemple, augmenter le nombre de passages vers le bas pour former un joli dégradé. L’effet est meilleur si vous utilisez un stylo bille.

Exercice 6, rectangle n°5 : à partir du coin gauche, tracez des grands traits dynamiques vers la droite jusqu’à l’angle opposé du rectangle ; puis en partant toujours du même point remonter en éventail jusqu’à la verticale.

Exercice 7, rectangle n°6 : dessinez sur toute la largeur de votre rectangle une longue courbe en forme de vague. Reproduisez cette ligne en partant d’un point différent à chaque fois mais en serrant les traits sur le milieu pour créer une sorte de mèche de cheveux.

Conseil : oubliez le mot « gomme ». Si vous souhaitez dessiner au crayon de papier, faites-le pour les bonnes raisons, à savoir les nuances de gris possibles. Si vous avez besoin de gommer dessiner d’abord le bon trait avant de retirer le mauvais il vous aidera à trouver la bonne position. Vous apprendrez beaucoup plus d’un mauvais trait que d’un trait effacé. C’est pourquoi il est souvent conseillé de ne pas utiliser de crayon de papier la tentation est trop grande de toujours effacer ses traits de construction.

Exercice 8, rectangle n°7 : tracez une série de lignes mais en levant de manière irrégulière votre crayon ; chaque ligne doit être tracée en une seule fois, votre crayon faisant des petits sauts entre chaque trait, à la manière des lignes de fibres de bois. Pour le suivant vous voyez par vous même ce que vous devez faire.

Exercice 9, rectangle n°8 : pour cet exercice, il est plus facile de travailler avec un feutre. Martelez la totalité du cadre de petits points, en variant le nombre de points par zone, ce qui donne tout de suite du volume à votre dessin.

Exercice 10, rectangle n°9 : laissez courir votre crayon en faisant des petits « e » ; votre crayon doit parcourir l’ensemble du rectangle en évitant le plus possible de couper un trait existant. Le résultat doit faire penser à un sol couvert de gravillons.

Exercice 11, rectangle n°10 : dans ce dernier l’objectif est de combler l’ensemble de la surface avec une série de formes plus ou moins rondes, sans jamais lever le crayon ni couper une forme. Pour traverser une zone, vous devez donc passer par les espaces entre les formes à la manière des joints qui séparent les pierres d’un mur.

Pour vous montrer que l’on peut créer une page avec n’importe quel sujet en voici la preuve :

Défi 1 : # page texture

Bon maintenant vous avez vos rectangles de lignes et traits mais nous sommes loin de notre page de carnet!! Et c’est là que vous allez voir le rôle de la mise en page.

Mon truc  : tout au long de l’année je collecte des mots déchirés dans des magazines, j’en fais de même avec des images auxquelles j’ai été sensible par leur contenu, leurs couleurs, le graphisme qu’elles représentent. Ces éléments servent à compléter mes mises en page. Il me suffit de les coller le moment venu au bon endroit. Les publicités qui encombrent nos boîtes aux lettres regorgent de ces éléments forts utiles. Pensez également aux timbres aux papiers de couleur des emballages de toutes sortes, morceaux de papier peint. Tout est bon.


Pour cette mise en page vous avez besoin de :
– 6 rectangles au choix parmis ceux que vous avez réalisés pour vous libérer le geste.
– une page de texte déchirée dans un magazine.
– 2 petites illustrations ou photos en noir et blanc
– 1 petite photo qui vous inspire.
– 1 feuille de papier un peu fort minimum 120gr/m2, (mes fameuses feuilles de classeur)
-1 biberon de colle universelle liquide
-1 vieux pinceau brosse pour étaler la colle et une carte en plastique (type carte bleue mais bon je vous conseil d’en trouver une autre) pour servir de raclette pour lisser vos supports une fois collés

Astuce de manière régulière j’utilise les feuilles de papier dessin pour classeur .  Economique, c’est un papier qui supporte bien la colle et qui a un grain agréable. De plus cela me permet de classer mes feuilles datées dans un classeur pour voir ma progression et de facilement supprimer une page si elle ne me plaît pas.

  • Tout d’abord vous allez déchirer une page de texte de magazine en forme de triangle. Comme ce n’est pas le contenu du texte qui nous intéresse vous allez le poser tête en bas, collez-le et lisser avec la raclette. 
  • Positionnez vos 6 rectangles de manière harmonieuse sur le texte
  • Ajouter vos 2 petites illustrations en noir et blanc et votre petite photo couleur.
  • Faire des petites étiquettes avec le type de textures que vous avez choisies et poser les à cheval sur votre morceau de texte.
  • Une fois satisfait de votre composition mettre des petits repères au crayon pour pouvoir effectuer le collage
  • Il ne vous reste plus qu’ à ajouter un joli titre soit avec des lettres tampons, des lettres que vous aurez écrites de votre plus belle plume ou des lettres que vous aurez découpées dans les journaux.

 

A votre tour maintenant j’attends vos pages, quelles soient sur le modèle de celle-ci où sur une mise en page de votre création. Vous pouvez la poster sur le groupe facebook  Atelier-carnetDeVoyage  ou sur ma boite mail carnetsdelaurence@gmail.com