#tuto 8-composition fond aquarelle et texte

 

Composition et mise en page d’une nature morte à la pomme.

Composition campagnarde sur fond en aquarelle et texte

Bonjour petit cro’coeur,

Vous avez été nombreux à apprécier ma page « Plaisirs campagnards »

Je vous en ai donc fait ce tutoriel dans lequel je vous montre comment de manière très simple faire un fond de page, puis l’utiliser en toute liberté et bien évidement mes petits secrets de mise en page.

C’est parti.

Vous avez besoin de :

  • un sac plastique, réutilisable à volonté
  • encres à dessin ou aquarelles ; personnellement je n’ai que les 3 couleurs primaires +1 noir et sienne à partir de cela je fais toutes mes couleurs.
  • Une tasse avec son café, quelques pommes, un couteau
  • une brosse plate, un pinceau moyen, un stylo bille, un feutre gouache blanc type Posca
  • une éponge blanche magique de Monsieur propre
  • un pochoir « typo café »
  • une feuille A4 de papier dessin. Si vous l’humidifier recto verso et fixez sur votre planche à dessin avec du kraft gommé ou du scotch pour peintre une feuilles 180 gr peut largement suffire… faire sécher elle va se tendre et plus de soucis de feuille qui gondole. J’ai toujours une feuille d’avance tendue qui m’attend .

Etape 1 : préparation du fond

Sur mon sac plastique je dépose de manière éparse quelques gouttes bien concentrées d’aquarelles aux couleurs d’automne : vert, jaune doré, rouge carmen, sienne et ce totalement au hasard. Je retourne ce plastique et vient le disposer sur ma feuille. Avec les doigts je fais adhérer le plastique à la feuille en faisant migrer les couleurs

Faire attention à ne pas trop les mélanger pour regarder des couleurs franches et propres. Lorsque le résultat me convient je retire délicatement le plastique.

Etape 2 : Je compose ma nature morte.

Un point haut dans le fond à droite (la tasse), un premier plan (le couteau) quelques objets disposés de manière naturelle ( mes pommes de couleurs différentes, coupées ou non) le tout sur une planche en bois pour créer un ensemble.

Etape 3 : Maintenant positionnons nous sur la page.

Je choisi une composition en triangle( pomme coupée en 2 à gauche / anse de la tasse à droite/ angle de la planche. Comme ce triangle pointe vers le bas, pour que ma construction ne « tombe » pas et permettre au regard de rester à l’intérieur de la page, je positionne mon couteau pointé dans l’autre sens en premier plan pour fermer la page alors que l ‘angle de la planche nous invite à observer le contenu qui s’y trouve.

Etape 4 : Mise en page

De suite sur la gauche j’ai placé des petits angles pour réserver l’espace dans lequel je vais écrire mon texte. Du coup le dessin de ma pomme est coupé en angle .

Etape 5 : la mise en couleur.

Je commence à aquareller ma tasse en prenant garde de faire jouer la lumière sur le vernis de la céramique. Je me moque totalement des couleurs de fond qui couvrent ma page, j’ajoute le rouge de ma tasse sur le fond existant et laisse en réserve les motifs sur ma tasse . Pour donner plus de vie et de volume à ma tasse je mélange le rouge carmen au sienne  pour donner les ombres de l’intérieur et du cul de la tasse et ajoute du bleu complémentaire du rouge à l’ombre de mon anse et du pied

Par contre lorsque je souhaite faire le rendu de ma pomme coupée une tache verte, trop forte, me gène. A l’aide d’un morceau d’éponge magique très légèrement humide je viens essuyer la surface de l’aquarelle pour laisser remonter le blanc de mon papier. Je peux également l’accentuer en utilisant un feutre gouache blanc.

Astuce : vous pouvez utiliser cette éponge magique lorsque vous avez fait une tache d’aquarelle que vous souhaitez faire disparaître. Mais attention de ne pas trop frotter votre papier vous risquez de le faire pelucher. Alors c’est magique hein ?

Etape 6 : je poursuis la mise en couleur en observant bien les ombres.

Ce sont elles qui donnent le côté vivant et les volumes de mes formes, que je vais traiter en noir coloré. Si vous observez bien les ombres portées d’un objet vous pouvez remarquez qu’il est difficile de voir ou fini l’objet et où commence son ombre. La couleur de la pomme se projette sur la planche et l’ombre remonte sur la pomme. Le passage se fait en reflet de l’un sur l’autre.

Etape 7 : pause café

Tant que mon café est encore chaud j’en bois tranquillement quelques gorgées, mais pas tout surtout, pendant que le tout sèche.

Chose faite avec ma brosse plate je viens avec le café faire la couleur chaire de mes pommes mais également celle du bois de ma planche. Je passe une ou 2 couches pour obtenir un effet plus ou moins soutenu.

Astuce j’ai en permanence dans mes affaires un petit flacon de café ( vieux reste de cafetière ou café froid non but que je ne jette surtout pas) il me sert pour colorer mes bâtiments en pierre, traduire la couleur de la peau, faire des fonds légers etc. L’avantage j’ai toujours une couleur constante tout au long d’un carnet

Etape 8 : Amélioration des tracés.

A l’aide du stylo bille noire je retrace certaines formes pour leur donner plus de finesse et de précision. J’estompe certaines le marrons de fond entre mes 2 pommes à gauche avec le posca blanc. A cette étape ma construction de page ne me convient pas. Si je viens écrire mon texte dans le cadre en  coin gauche comme prévu je vais avoir trop d’éléments en pieds de page qui vont tasser toute ma page. Je viens donc exploser quelques gouttes d’encre à l’opposé de mon couteau. J’ajoute du noir bleuté autour de ma tasse pour donner une ambiance autour de cette scène et jouer par la diagonale avec mon texte, mais cela ne me satisfait pas. Initialement je souhaitais l’écrire dans un carré en bas gauche. Mais rapidement je juge plus intéressant d’écrire sur une colonne entière.

Composition et mise en page d’une nature morte à la pomme.Etape 9: Ecriture des textes

L’écriture tout comme le dessin se travaille.  Régulièrement je fais mes gammes avec des lignes d’alphabets comme j’étais petite à l’école, mais ici le but est de maîtriser de jolies lettres. Je trouve qu’il n’y a rien de pire que d’avoir une jolie illustration flanquée d’une légende ou d’un titre écrit n’importe comment avec une vilaine écriture….On est bien d’accord ce que vous aimez dans mes pages ce sont autant mes illustrations que mes mises en page de textes joliment écrits. Je ne vous demande pas forcement de faire de la calligraphie mais au moins quelques efforts. Et pour des jolis titres je vous propose la solution avec mes pochoirs de typos   j’en ai plus d’une quinzaine à vous proposer,  vous devriez trouver votre bonheur.

Quelques conseils pour l’usage de mes pochoirs : Toujours écrire au crayon de papier avant de retracer vos lettres au feutres car concentrer sur ce que vous faites vous risquez d’oublier une lettre…. Wouarf  pas moi… vous dites vous. Et bien si je peux vous dire que c’est déjà arrivé à tout le monde.

Prenons le cas présent, placer mon titre vertical de bas en haut  va rajouter à la dynamique de ma page. Après avoir tracé à la règle une ligne sur laquelle je vais dessiner mes lettres je commence à positionner le C du début et le S de fin. Ensuite je regarde où se trouve le milieu et vient positionner le G centre de mon mot puis je réparti régulièrement toutes les lettres entre de chaque côté. Une fois que la mise en place me convient je retrace mes lettres au feutre fin noir ou de couleur. attention si vous souhaitez utiliser mes pochoirs avec des encres ou aquarelle , humidifier à peine une éponge avec votre couleur et tamponner le pochoir. Si c’est trop mouillé le liquide passe sous le pochoir et fait un gros pâté…

Et bien voilà vous avez encore tous mes petits secrets donc à vous maintenant de faire.

Votre défi : me faire une jolie composition similaire dans les techniques proposées. Ne seront validées que les compositions qui comportent un joli travail de texte et de titre qui feront d’une simple page d’e croquis une véritable composition

Comme d’habitude je vous invite à poster votre travail sur le groupe facebook atelier carnet de voyage (cliquer sur le lien) pour partager vos impressions faire vos critiques constructives mais également me dire ce qui vous a posé problème. Ou me partager votre création par courriel à carnetsdelaurence@gmail.com

à tout bientôt….

 

#05 bis dessin et aquarelle de base par Frédérique

Frédérique Souël membre du groupe des  cro’coeurs nous fait régulièrement  le plaisir de partager de très jolies aquarelles.

Vous avez été nombreux à admirer ses oiseaux dans leur branche et nous avons souhaité connaître ses secrets de fabrication. Et comme tout bon cro’coeur qui se respecte elle a accepté de nous partager son savoir faire que je vous transmets ici.

Donc double tuto sur l’oiseau mais aussi le feuillage. Ce n’est pas Noël avant l’heure ça? Merci Frédérique pour ce beau cadeau. Pour faciliter la lecture je vous ai remis ses consignes en texte.

Lire la suite #05 bis dessin et aquarelle de base par Frédérique