#18 -Gestes de base pour pratique du carnet de voyage-personnages par le contour

Bonjour petit cro’cœur,

Aujourd’hui sur les bons conseils de Régine Galland nous allons vous montrer comment dessiner plus facilement des personnages et les mettre en couleur.

Nous allons attaquer le sujet souvent redouté, de la représentation de personnages. Voici une technique qui a permis à un bon nombre de cro’coeurs de tenter leurs premiers dessins de personnages et en sont ravis. Alors c’est parti.

Étape 0 : la préparation.

Cherchez une photo de personnage ayant une attitude expressive. Nous allons partir de celle-ci .

Il vous faut  votre carnet habituel ou une feuille de papier au moins 130gr si vous souhaitez utiliser de l’aquarelle ou lavis, un stylo à encre indélébile si vous voulez le mettre en couleur ou un « qui bave » si vous voulez un rendu genre lavis. On aura droit à plusieurs essais mais rangez la gomme et le crayon. Si, si, essayez. Prêts ?

Alors c’est parti  pour l’étape 1.

Étape 1 : donc vous avez votre  photo sous les yeux. C’est plus facile pour commencer : les vrais gens ça bouge tout le temps. On va tester le dessin par le contour, nous l’avons déjà appliqué dans le tuto #4 avec une banane . C’est une technique qui permet d’avoir une vision d’ensemble en visualisant le contour de la silhouette et avancer  trait par trait et on remplit l’intérieur ensuite.

Si vous n’y arrivez pas du premier coup, collez un papier sympa sur la partie qui pêche. On a le droit de tricher quand il s’agit de progresser.

Etape 2

Bien regarder où se positionnent les choses les unes par rapport aux autres. Le haut de l’entre jambe est à la même hauteur que le bas du sac. Les plis derrière le mollet arrivent juste au dessus des plis du genoux de l’autre jambe. Pas besoins de respecter le modèle exactement mais essayer de bien vous repérez segment par segment. Levez le stylo le moins possible. Les imperfections donnent du charme (ça c’est Régine  qui le dit quand elle  se plante).  Et quand on passe à la couleur, on pourra rectifier une épaisseur en débordant. Quand le tour est fait, remplissez l’intérieur c’est plus facile de repérer les proportions. Pas de stress, du lâcher prise, on y va tranquille

Etape 3

Dans ces exemples la mise en couleur est faite à l’aquarelle, mais pouvez également le faire aux crayons aquarellables. Un peu de couleur en commençant par le clair, en laissant des blancs  on donne de la lumière de la vie et du volume aux formes. On les  fera ressortir par contraste avec des foncés.

Deux versions du même modèle. Merci Régine de tous ces bons conseils, à vous maintenant.

Va suivre maintenant une seconde démonstration avec une autre image

De mon côté je me suis mise au défi mais avec une  image de plusieurs personnages au bord d’un lac . Et comme à mon habitude je me suis amusée à faire une mise en page à partir de ce que je venais d’apprendre.

Etape 0 : mon image

Etape 1: je commence la silhouette de l’homme à droite sous la branche de sapin

Etape 2 :

Je poursuis par la silhouette de la femme, je n’hésite pas à  corriger quelques traits de pourtour qui sont mal positionnés en repassant plusieurs fois dessus si nécessaire. J’ajoute tous les éléments à l’intérieur des silhouettes : sacs à dos, short, tee shirt etc. Et ajoute quelques traits pour simuler les branches de sapin.

Etape 3 :

C’est à cette étape que commence ma mise en page. Mon souhait est à la fois de faire un message de remerciement à Régine mais de manière subtile et d’expliquer le procédé de dessin. Donc je choisi de faire un cadre dans lequel je viens écrire avec des lettres coupées à mi-hauteur mon titre  » merci Régine »

Mais j’ai également envie que cette page explique ce que j’ai fait, le dessin par le contour. Comme la scène se passe au bord de l’eau je me dis que je pourrai écrire le texte dans l’eau à la manière d’un calligramme. Pour cela je choisi une écriture en cercles concentriques comme pourraient l’être des ronds dans l’eau faits par les  ricochets d’un caillou, que je fais sortir du cadre pour mieux faire comprendre ce que j’ai voulu représenter.

Dernière étape : il ne me reste plus qu’à mettre en couleur par quelques touches d’aquarelle disposées en prenant bien garde de laisser des blancs pour plus de vie et de fraîcheur à mon illustration.

 

Une fois encore vous voyez que la mise en page apporte une valeur ajoutée énorme à une page.  Tout peut être prétexte à une mise en page et toute page mérite une mise en page…

le défi d’un personnage par jour

Suite à ce tutoriel qui est né directement dans notre groupe facebook Atelier-carnetDeVoyage  Un bon nombre d’entre vous ont souhaité s’essayer au croquis de personnages. Du coup j’ai décidé de lancer  le défi d’un personnage par jour jusqu’à la fin du mois.  Sans but de compétition, chacun fait en fonction de ses propres capacités.

La seule chose que je demande c’est de sortir de sa zone de confort.

Pour certains c’est la rapidité dans le trait, pour d’autre c’est la dextérité du traits, pour moi par exemple c’est la manière de travailler par les contours et rapidement qui n’est pas dans mon habitude.
J’ai proposé ce défi  car plus on travaille plus on progresse. Mais chacun met la barre à son niveau en fonction de ses propres capacités. Ce groupe a toujours été bienveillant envers chacun quelque soit son niveau, et je tiens qu’il en soit toujours ainsi. Il y a de la place pour tous autant pour ceux qui débutent et que j’encourage que ceux qui ont des connaissances et qui du coup font bénéficier les autres de leur expérience.

Alors que ce soit sur le groupe facebook ou sur ma boîte mail carnetsdelaurence@gmail.com j’attends vos croquis de personnages et si le coeur vous en dit et si le vous souhaitez vous pouvez également vous mettre au défi de faire une mise en page en passant.

Et si vous souhaitez recevoir mes tutoriels dans votre boite mail inscrivez-vous à mon infolettre