#1-Gestes de base pour pratique du carnet de voyage

Bonjour petit cro’coeur,

Aujourd’hui nous allons travailler les différents types de traits qui peuvent être utilisés comme symboles graphiques. Très utiles dans vos croquis ils vous serviront à traduire tous types de textures. Plus vous les maîtriserez, plus ils deviendront votre signature graphique de la même manière que votre écriture vous est personnelle.

Astuce : avoir toujours avec soi un papier et un stylo avec lequel vous vous sentez bien pour dessiner tout ce qui peut passer sous vos yeux. Retranscrivez les formes, les lignes principales, les textures, la lumière, en observant bien les proportions et imbrications des lignes de contours les unes par rapport aux autres.

Exercice 1 : tracez l’un en dessous de l’autre et à main levée (sans règle) 11 rectangles de 10 cm x 2 cm. Ce travail fait appel à votre perception des proportions. Alors, avez-vous le compas dans l’œil ?

Exercice 2, rectangle n°1 : dessinez librement des boucles sans jamais lever le crayon de votre feuille. Commencer par de grandes boucles en forme de 8 et finissez par des boucles simples plus petites, de manière à remplir le rectangle.

Exercice 3, rectangle n°2 : en commençant par le bas, tracez des zigzags arrondis très rapprochés et finissez par un tracé souple et ondulé qui s’élève jusqu’au bord supérieur de votre cadre.

Exercice 4, rectangle n°3 : en partant du haut de votre rectangle gribouillez quelques boucles plus ou moins denses comme un feuillage puis descendez d’un trait vers le bas du cadre, remontez vers le haut et recommencez l’exercice sur toute la surface du cadre.

Astuce: laissez aller votre main librement sur une page. Au téléphone, en réunion, toujours avoir un papier et crayon et faire des ronds, des carrés, des rayures, des formes géométriques, de l’écriture automatique qui libère votre main et ses mouvements.

Exercice 5, rectangle n°4 : Sur toute la largeur de votre cadre tracez en une fois des grands traits parallèles qui traversent le rectangle ; comme dans l’exemple, augmenter le nombre de passages vers le bas pour former un joli dégradé. L’effet est meilleur si vous utilisez un stylo bille.

Exercice 6, rectangle n°5 : à partir du coin gauche, tracez des grands traits dynamiques vers la droite jusqu’à l’angle opposé du rectangle ; puis en partant toujours du même point remonter en éventail jusqu’à la verticale.

Exercice 7, rectangle n°6 : dessinez sur toute la largeur de votre rectangle une longue courbe en forme de vague. Reproduisez cette ligne en partant d’un point différent à chaque fois mais en serrant les traits sur le milieu pour créer une sorte de mèche de cheveux.

Conseil : oubliez le mot « gomme ». Si vous souhaitez dessiner au crayon de papier, faites-le pour les bonnes raisons, à savoir les nuances de gris possibles. Si vous avez besoin de gommer dessiner d’abord le bon trait avant de retirer le mauvais il vous aidera à trouver la bonne position. Vous apprendrez beaucoup plus d’un mauvais trait que d’un trait effacé. C’est pourquoi il est souvent conseillé de ne pas utiliser de crayon de papier la tentation est trop grande de toujours effacer ses traits de construction.

Exercice 8, rectangle n°7 : tracez une série de lignes mais en levant de manière irrégulière votre crayon ; chaque ligne doit être tracée en une seule fois, votre crayon faisant des petits sauts entre chaque trait, à la manière des lignes de fibres de bois. Pour le suivant vous voyez par vous même ce que vous devez faire.

Exercice 9, rectangle n°8 : pour cet exercice, il est plus facile de travailler avec un feutre. Martelez la totalité du cadre de petits points, en variant le nombre de points par zone, ce qui donne tout de suite du volume à votre dessin.

Exercice 10, rectangle n°9 : laissez courir votre crayon en faisant des petits « e » ; votre crayon doit parcourir l’ensemble du rectangle en évitant le plus possible de couper un trait existant. Le résultat doit faire penser à un sol couvert de gravillons.

Exercice 11, rectangle n°10 : dans ce dernier l’objectif est de combler l’ensemble de la surface avec une série de formes plus ou moins rondes, sans jamais lever le crayon ni couper une forme. Pour traverser une zone, vous devez donc passer par les espaces entre les formes à la manière des joints qui séparent les pierres d’un mur.

Pour vous montrer que l’on peut créer une page avec n’importe quel sujet en voici la preuve :

Défi 1 : # page texture

Bon maintenant vous avez vos rectangles de lignes et traits mais nous sommes loin de notre page de carnet!! Et c’est là que vous allez voir le rôle de la mise en page.

Mon truc  : tout au long de l’année je collecte des mots déchirés dans des magazines, j’en fais de même avec des images auxquelles j’ai été sensible par leur contenu, leurs couleurs, le graphisme qu’elles représentent. Ces éléments servent à compléter mes mises en page. Il me suffit de les coller le moment venu au bon endroit. Les publicités qui encombrent nos boîtes aux lettres regorgent de ces éléments forts utiles. Pensez également aux timbres aux papiers de couleur des emballages de toutes sortes, morceaux de papier peint. Tout est bon.


Pour cette mise en page vous avez besoin de :
– 6 rectangles au choix parmis ceux que vous avez réalisés pour vous libérer le geste.
– une page de texte déchirée dans un magazine.
– 2 petites illustrations ou photos en noir et blanc
– 1 petite photo qui vous inspire.
– 1 feuille de papier un peu fort minimum 120gr/m2, (mes fameuses feuilles de classeur)
-1 biberon de colle universelle liquide
-1 vieux pinceau brosse pour étaler la colle et une carte en plastique (type carte bleue mais bon je vous conseil d’en trouver une autre) pour servir de raclette pour lisser vos supports une fois collés

Astuce de manière régulière j’utilise les feuilles de papier dessin pour classeur .  Economique, c’est un papier qui supporte bien la colle et qui a un grain agréable. De plus cela me permet de classer mes feuilles datées dans un classeur pour voir ma progression et de facilement supprimer une page si elle ne me plaît pas.

  • Tout d’abord vous allez déchirer une page de texte de magazine en forme de triangle. Comme ce n’est pas le contenu du texte qui nous intéresse vous allez le poser tête en bas, collez-le et lisser avec la raclette. 
  • Positionnez vos 6 rectangles de manière harmonieuse sur le texte
  • Ajouter vos 2 petites illustrations en noir et blanc et votre petite photo couleur.
  • Faire des petites étiquettes avec le type de textures que vous avez choisies et poser les à cheval sur votre morceau de texte.
  • Une fois satisfait de votre composition mettre des petits repères au crayon pour pouvoir effectuer le collage
  • Il ne vous reste plus qu’ à ajouter un joli titre soit avec des lettres tampons, des lettres que vous aurez écrites de votre plus belle plume ou des lettres que vous aurez découpées dans les journaux.

 

A votre tour maintenant j’attends vos pages, quelles soient sur le modèle de celle-ci où sur une mise en page de votre création. Vous pouvez la poster sur le groupe facebook  Atelier-carnetDeVoyage  ou sur ma boite mail carnetsdelaurence@gmail.com